Profitez de l'été indien en Corse du Sud

La Corse n’est pas uniquement une destination estivale ! Cette affirmation est bien connue de tous les fins voyageurs qui savent explorer les destinations “hors saison” .
Mais peut-être faites vous parti des personnes à convaincre du bien fait de partir à la découverte de l’île de beauté en dehors des mois de juillet et août ?
Voici quelques pistes de réflexion qui devrait vous convaincre pour les prochains jours

La météo idéale en septembre et octobre

Vous n’êtes sans doute pas indifférent aux différentes cartes météos montrées à la télévision et vous aurez remarqué que dans le coin en bas à droite, la Corse est très souvent coiffée d’un joli soleil jaune. En effet, la météo du mois de septembre est quasi estivale, avec des jours que l’on pourrait qualifier de “très chauds” dans d’autres régions de France, des nuits toujours très douces et un ensoleillement maximum. Et ces conditions de rêve perdurent jusqu’au mois d’octobre !
Toutefois, les journées caniculaires n’existent quasiment plus, permettant une meilleure utilisation de la journée pour les activités physiques (surtout la randonnée), compensant les journées un peu moins longues.

Les baignades rien que pour vous

Effet induit de cette météo idéale, la température de l’eau de mer reste au delà de 24 degrés tout le mois de septembre. Elle ne passera pas sous les 20 avant novembre !
A vous donc les baignades sur des plages quasi désertes ! Les grandes foules estivales sont parties et les plages les plus célèbres de la Corse du Sud retrouvent un aspect presque sauvage. Vous pouvez de nouveau profitez de la Rondinara, de Palombaggia, Santa Giulia et autres sans être géné par les autres serviettes

Des logements encore plus accessibles

Et pour profiter encore plus des plages à toutes heures, rien de mieux de prévoir une location en bord de mer à Ajaccio, la capitale de la Corse du Sud. Vous accédez ainsi à des villas ou appartements les pieds dans l’eau, avec accès direct sur la plage de Lava, en profitant du confort mais à petit prix !
Il en va de même pour beaucoup d’autres régions sur l’île, mais pas forcément en hôtels. Les séjours de groupe du 3eme age accaparent pas mal ce genre d’hébergement “traditionnel”.

Des moyens de transports toujours moins chers

Pour aller en Corse, il faudra forcément franchir la mer. Si les prix des billets d’avions baissent un peu sur les compagnies lowcost, c’est surtout au près des compagnies maritimes qu’il est possible de trouver des billets vraiment très intéressants. En évitant par exemple les rotations du vendredi ou samedi soir, vous pouvez obtenir un billet de bateau pour la Corse à moins de 200 € aller et retour pour 2 personnes et une voiture !

Moins de monde sur la route

En effet, visiter la Corse sans voiture est inimaginable. Alors autant profiter des ferrys pour embarquer votre véhicule et partir à la découverte des routes insulaires.
Et puisqu’il y a moins de monde en septembre ( et encore moins en octobre) cette découverte n’en serra que plus facile, avec la possibilité de s’arrêter là où vous le souhaitez pour découvrir les richesses culturelles et naturelles de l’île de beauté.

Elles sont les mêmes toute l’année, parfois avec des variantes en fonction de la saison (la cuisine par exemple) mais toujours accessible à tout visiteur un peu curieux.